Voiture louée entre particuliers, voiture volée ?

La location de voiture entre particuliers est-elle un moyen de voler une voiture ? Risque-t-on de se faire voler sa voiture quand on la loue sur Internet à un autre particulier ?

Un responsable de 40 millions d’automobilistes indique à ce sujet  « Le développement de nouveaux usages de la voiture individuelle, comme la location entre particuliers et l’autopartage, favorise le vol par abus de confiance, qui connaît une très forte augmentation : + 25 % en 2016.« 

Le dernier baromètre de cette association concerne les voitures volées et il indique que le vol par abus de confiance est passé en 2 ans de 9% à 15% en 2 ans et est passé devant le home jacking en « mode » de vol de voiture.

Même si les plate-formes de location de voitures entre particuliers comme Drivy ou Oui Car minimisent le phénomène, il n’en reste pas moins qu’il est présent et que les assureurs ont déjà pris leurs précautions.

La plupart des contrats d’assurance auto mettent des conditions pour une garantie vol.

Rien ne sera payé si le propriétaire de la voiture n’a pas pris les précautions minimales.

Et ceci implique pour les plateformes de location entre particuliers de souscrire une police d’assurance adaptée aux spécificités de leur activité.

En cas de problèmes, c’est l’assurance contractée par la plateforme de location entre particuliers qui se substitue à l’assurance du propriétaire du véhicule loué.

Tout ceci a un coût, qui est payé par le locataire, dans le prix et par le fait  qu’il accepte les termes du contrat de location.

Quoi qu’il en soit, il y a de toutes façons des plafonds pour éviter le paiement de sommes qui mettraient en danger l’économie fragile de ces plate-formes dont peu gagnent de l’argent.

Par ailleurs, il est facile pour un loueur et quelqu’un qui propose son véhicule, de se mettre d’accord pour simuler un vol et toucher l’assurance.

C’est ainsi par exemple que Drivy limite l’indemnisation pour vol à 50000 euros, pour les véhicules de moins d’un an.

Afin de vérifier l’identité des gens qui font utilisent ces plate-formes, ces dernières vérifient tous les renseignements qu’elles peuvent.

Avec l’entrée en vigueur du RGPD et la propension des gens à limiter les données qu’ils diffusent, cette méthode trouve ses limites.

Certains loueurs mettent donc en place des méthodes plus modernes comme par exemple des boitiers installés dans les voitureset qui peuvent déverrouiller ces dernières quand le loueur est prêt du véhicule, avec son téléphone où il aura téléchargé l’application de location .. et payé .