Une jeune fille de 14 ans loue une maison sur Airbnb

Une grande maison remplie de jeunes adolescents ou l’alcool coule à flots et aucun adulte pour superviser. Quoi de plus normal ? Une jeune fille de 14 ans a loué une maison pour faire une fête mais celle-ci dégénère sans aucune supervision.

Les limites d’une location à l’aveugle !

Comment une jeune fille de 14 ans peut-elle louer une maison sans l’approbation de ses parents ? Très simple, il suffit de subtiliser leur carte bleue, créer un profil et le tour est joué !

C’est bien ce que cette jeune canadienne a fait le weekend du 9 mars. Elle a loué une grande maison afin de faire une petite fête entre amies ! Le problème ? Avec un peu d’aides des medias sociaux la fête a vite dégénéré. Les parents et les propriétaires payent maintenant le prix de leur manque de vigilance.

Voilà encore les limites d’Airbnb. Sans contrôle, n’importe qui peut louer une maison. Les propriétaires n’ont pas pris le temps de rencontrer leur locataire et se retrouvent avec une maison sens dessus dessous et des milliers de dollars de réparations.

Le tout s’est passé le 9 mars dernier. La jeune fille loue sa maison, invite quelques amies et finalement la trentaine d’amis se transforment en centaines de personnes avec alcools à gogo et musique à fond.

La police se déplace sur les lieux

La police, alertée par une multitude de voisins se plaignant de tapage nocturne, arrive sur les lieux vers 20h30 et découvre une maison dévastée, des cadavres de bouteilles, une fourmilière de jeunes et aucun adulte à l’horizon !

Des débris de verre à profusion, des tableaux saccagés, des murs endommagés, en somme des dégâts matériels se montant à plus de 15000$. Un gros montant certes, mais les conséquences auraient pu être bien plus graves, on pense surtout à un coma éthylique ou pire. Tout est possible lorsqu’il n’y a pas de supervision et cela ne présage rien de positif pour les propriétaires offrant leurs biens en location.

Heureusement pour les parents, les propriétaires ont accepté de résoudre cela à l’amiable en évitant des poursuites judiciaires pour les parents et la jeune fille.

Prenez vos précautions avant de louer votre bien !

Vous avez votre bien sur une de ces plateformes de location en ligne, que faites-vous pour valider vos locataires ?

Il faut bien se rendre compte que la location n’est pas qu’une simple transaction financière et les conséquences peuvent être lourdes si certaines précautions ne sont pas prises en amont.

Le locataire a-t-il déjà loué un bien sur la plateforme ? Si oui, assurez-vous de vérifier les commentaires d’autres propriétaires à son sujet.

C’est première location, depuis quand est-il inscrit sur la plateforme en ligne ? Si c’est une inscription très récente, prenez le temps de poser des questions avant de valider la location. Son profil utilisateur est-il entièrement rempli ? Pourquoi cherche-t-il à louer votre maison ? Quelles sont ses intentions ?

Fiez-vous à votre instinct, si vous avez le sentiment que la personne n’est pas fiable, refusez la location !