Tout gratuit à la Camif pour le Black Friday ?

Encore plus fort que la location, la Camif innove pour le Black Friday: tout ne sera pas gratuit mais quand même !

Le site de la Camif sera fermé au « commerce » car les salariés aideront les associations à donner à la Maison du Zéro Déchet à Paris, pour lutter contre le gaspillage, chez Emmaüs Défi, pour aider à la réinsertion et donner une 2nde vie aux meubles, dans une ressourcerie pour développer l’économie circulaire ; chez ENVIE à Angers, association d’insertion spécialisé sur la collecte, le traitement, la réparation et le recyclage d’appareils électroménager.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont encouragés à suivre et partager via le hashtag #OnDonneTout leurs alternatives à la surconsommation : Refuser le Black Friday, Réduire ses déchets, Donner (des objets, du temps), Réparer, Recycler.

Voici le communiqué de presse:

« Nous ne vendons rien, vous n’achetez rien. #OnDonneTout ». C’est par cette phrase que les clients de Camif.fr seront accueillis sur son site Internet le 24 novembre prochain, jour du Black Friday. Cette journée de la surconsommation par excellence est à l’exact opposé des valeurs défendues par la marque. Le distributeur a choisi de frapper un grand coup, en refusant de vendre le moindre produit ce jour-là. Aucune transaction ne sera donc réalisée le site Camif.fr qui proposera à ses visiteurs de nombreuses alternatives pour consommer moins et mieux !

 

L’objectif de cette action ? Sensibiliser les consommateurs aux limites de la consommation de masse, les guider vers des voies plus respectueuses des Hommes et de l’environnement en leur montrant par l’exemple, les alternatives existantes.

 

Les impacts de la surconsommation Chaque année, un ménage français consomme 34 tonnes de matières premières (biomasse, minerais, énergies fossiles), l’équivalent d’une piscine olympique d’eau, de 4 terrains de football de terre (arable, boisée, pâture) et 15 tonnes de CO2 !                          Source : Utopies, Exiobase http://exiobase.eu/index.php/about-exiobase

Camif.fr dit « stop » à la surconsommation

Le dernier vendredi de novembre, la majorité des commerces (physiques et digitaux) de l’hexagone succombera à la tentation de participer au Black Friday. Cette grande braderie annuelle, tout droit importée des États-Unis, servira, cette année encore, d’excuse à une orgie de promotions… Mais, surtout, elle sera une nouvelle illustration d’une surconsommation absurde, qui accélère l’épuisement des ressources de notre planète en appauvrissant des consommateurs déjà gavés de produits superflus, fabriqués à l’autre bout de la planète par des travailleurs trop souvent exploités. Fermer son site le jour du Black Friday, où la plupart des commerces battent des records de ventes, est un geste d’engagement.

 

Le 24 novembre, Camif.fr propose d’offrir une pause à la planète

Le jour du Black Friday, les internautes, qui se rendront sur Camif.fr et sur les réseaux sociaux via le hashtag #OnDonneTout, pourront suivre les démarches engagées par les collaborateurs du distributeur en faveur d’une consommation responsable.

 

Le site fermé, c’est l’occasion pour eux d’explorer le travail d’associations emblématiques, offrant des alternatives à la surconsommation. Camif.fr et ses équipes donneront ainsi du temps, des objets et des meubles d’occasion à ces dernières, avec lesquelles le distributeur collabore toute l’année. L’idée est que, ce jour-là, chacun puisse se rendre acteur du changement, en prônant une consommation plus responsable. Les collaborateurs, associations partenaires, clients et, plus globalement, toutes les parties prenantes de l’entreprise seront ainsi invités à découvrir les alternatives proposées par le distributeur de l’équipement de la maison, pour une économie circulaire, plus inclusive et locale, autour de la règle des 5R :

  • Refuser d’entrer dans la spirale de la surconsommation et d’acheter des produits superflus, qui ont fait trois fois le tour de la terre.
  • Réduire notre consommation en privilégiant des produits de qualité, durables, fabriqués localement. Camif.fr s’y engage déjà tous les jours, mais, le 24 novembre prochain, ses collaborateurs auront l’opportunité de comprendre comment réduire leurs déchets avec la visite de ZERO WASTE FRANCE, LA MAISON DU ZERO DECHET, qui développe des solutions pour adopter les bonnes pratiques d’une consommation plus durable.
  • Réutiliser avec EMMAÜS DEFI, qui lutte contre la grande exclusion par le travail : la collecte, le tri et la vente d’objets et en permettant aux personnes accédant à un premier logement de s’équiper avec des biens neufs.
  • Réparer avec ENVIE, qui est spécialisé dans la collecte, la réparation et le recyclage d’appareils électriques et électroniques et engagé pour l’insertion par l’activité économique. En septembre dernier, pour développer le secteur de la réparation, Camif.fr a d’ailleurs lancé une pétition en faveur d’une TVA Responsable sur Change.org, qui a déjà obtenu 10 000 signatures !
  • Recycler avec LA MATIERE, acteur de l’économie circulaire et du design éco-conçu, qui travaille le bois ou les matières destinées à être jetées, afin de donner naissance à des produits design en petites séries ou à la demande.

 

« Quand je suis né, le jour du dépassement de la Terre était à Noël. En 2017, le 2 août, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an ! Et si tous les terriens consommaient comme les Français, cela serait le 3 mai. Il est donc urgent de changer nos modes de consommation. Cela passe par se poser les bonnes questions avant d’acheter frénétiquement : ai-je vraiment besoin de ce produit ? Est-il de qualité ? Où et comment a-t-il été fabriqué ? Faut-il vraiment remplacer mon ancien appareil ou est-il réparable ? Sur Camif.fr, nous montrons qu’il existe de nombreuses solutions alternatives prônant un modèle de production et de consommation plus respectueux des Hommes et de la planète. »  Emery Jacquillat, Président de la Camif

 

 

Sur les réseaux sociaux, les internautes seront encouragés à suivre et à partager les journées découvertes organisées par Camif.fr dans ces 4 associations, mais aussi à s’emparer à leur tour du hashtag #OnDonneTout, afin de mener des actions solidaires pour montrer qu’eux aussi disent « stop » à la surconsommation et « oui » à des modes alternatifs plus respectueux de l’Homme et la planète !

 

S’inscrire dans un mouvement mondial responsable

C’est toute l’année que la marque défend ces valeurs de consommation responsable. Ainsi, dès le 25 novembre, Camif.fr rouvrira ses portes poursuivant son engagement à promouvoir des fabricants et des artisans locaux de qualité, engagés dans de bonnes pratiques RSE. Ce jour-là, le distributeur lancera une démarche alternative, une plateforme collaborative baptisée « La Place » dédiée à la réparation, au réemploi et au recyclage.

Camif.fr, une des 1res B Corp* en France depuis 2015, s’inscrit dans ce mouvement mondial d’entreprises vertueuses, conscientes de l’importance d’adresser des enjeux de société en utilisant leur modèle économique comme un puissant levier de transformation. « L’an dernier, la B Corp Patagonia a reversé l’ensemble de ses bénéfices réalisés le jour du Black Friday à des associations. Ces actions doivent être encouragées et relayées. Notre souhait est que d’autres distributeurs, ainsi que les consommateurs, se reconnaissent dans cette démarche et s’engagent à leur tour », conclut Emery Jacquillat.

Le label B Corp rassemble plus de 2 000 entreprises à travers 50 pays, partageant l’idée qu’elles peuvent concilier profit et impact positif sur la société comme sur l’environnement