Louer votre véhicule, le bon filon ?

Lancée dans les années 80, la location de longue durée (LLD) a su faire son chemin et prendre des parts de marché. A ne pas confondre avec la location avec option d’achat (LOA), permettant au locataire d’acheter sa voiture à la fin de la durée du leasing, la LLD est une forme de location pure avec restitution de la voiture à la fin du contrat.

A l’heure actuelle près de 30% des véhicules neufs sont immatriculés pour une location de longue durée. Une nouvelle tendance qui permet de bénéficier d’un produit neuf en gardant ses liquidités. Vous trouverez ici quelques facteurs à prendre en compte avant de prendre votre décision.

Pourquoi choisir une location longue durée ?

En général, l’achat d’une voiture neuve est souvent coûteux et perd immédiatement 15-25% de sa valeur à la revente selon le kilométrage et l’état de la voiture.

A titre d’exemple, pour une Renault entrée de gamme il vous faudra débourser 10’000 euros au minimum et le double pour une Audi. Ces prix pouvant facilement être multipliés par 10 selon les marques, les options et l’année de la voiture.

Du coup, beaucoup de français se tournent vers la location offrant une solution clé en main pratique lorsqu’on est mobile ou que l’on aime changer de voiture régulièrement.

Les avantages sont multiples :

  • Un large choix de voitures accompagné d’une multitude d’options (finitions, motorisations etc.),
  • Des mensualités inférieures à un crédit standard qui se négocient (de la même manière qu’on négocie l’achat d’une voiture)
  • Une offre de services variés: les mensualités peuvent inclure l’entretien, le remplacement en cas de panne, l’assurance et bien pus encore.
  • Pas de contrainte de revente : un engagement allant de 12 à 72 mois avec restitution à la fin du contrat.

S’il est vrai que cette option était à l’origine plus destinée aux entreprises, elle a fait son chemin chez les particuliers ne souhaitant pas s’engager sur du long terme et voulant garder leurs liquidités pour d’autres types d’investissements.

Les contraintes de la location longue durée

La LLD offre effectivement de multiples avantages cependant il y a tout de même un inconvénient majeur : vous ne serez jamais propriétaire de votre véhicule !

Au-delà de la notion de propriété, vous devrez faire face à des pénalités onéreuses en cas de non-respect du contrat.

  • Votre engagement ne peut pas être cassé donc une fois le contrat signé vous serez bloqué avec ce véhicule pour toute la durée du contrat sous peine de pénalités importantes,
  • Le kilométrage plafonné est très peu mis mais chaque kilomètre dépassé vous sera facturé au prix fort,
  • Les frais de remise en état, obligatoire à la fin du contrat, peuvent parfois se chiffrer en millier d’euros.

Assurez-vous donc de bien faire vos recherches et faire jouer la concurrence car une offre avantageuse peut parfois cacher des contraintes qui gonfleront la note en fin de contrat.

Si cette offre n’est pas faite pour tous, elle permet à ses usagers de rouler tranquille avec des véhicules dernières générations donc plus sécuritaires, et pourquoi pas de faire le pas vers des véhicules écologiques en douceur !

Vous pourrez trouver une large gamme d’offres de LLD chez certains acteurs leader sur le marché type ALD et Arval. Si vous souhaitez tester la LLD sur une durée plus courte (90 jours par exemple) avant de vous lancer sur un projet de 12 mois ou plus d’autres acteurs offrent cette solution telle que Sixt ou Rent a car.