Louer un piano ?

Vus les prix des pianos, la location peut-être une bonne solution non ?

En fait tout dépend de l’usage qu’on veut en faire.

Si on est un ou une pianiste averti (e), alors l’achat est incontournable, afin de posséder SON instrument. D’ailleurs, un piano est un véritable investissement. Même “droit”, un bon piano ne perd pas de valeur tant qu’il est entretenu correctement et notamment mis à l’abri de l’humidité (vérifier en permanence avec un hydromètre que le taux d’humidité ne dépasse pas 60%).

Si l’utilisation est momentanée, par exemple lors d’un séjour professionnel dans un endroit où on reste quelques mois, alors on peut acheter d’occasion, afin de revendre ensuite mais seulement si on s’y connait un peu ..  en business.. sinon on risque de perdre de l’argent.

Dans ce cas aussi, on peut louer le piano car de plus en plus d’offres existent.

Bien entendu, le choix entre achat et location doit aussi prendre en compte les possibilités financières que l’on a, ainsi que le type de piano. Le prix d’un 1/4 de queue ou 1/2 queue fait forcément réfléchir et oriente vers la location …

On peut aussi dans tous les cas choisir la location vente qui est un assez bon compromis dans le cas d’un piano. (notamment quand on fait commencer cet instrument à des enfants dont on ne sait pas s’ils accrocheront ou pas).

Dans une location-vente, il y a 3 intervenants.

– le vendeur de pianos qui met à disposition des pianos
– le client qui souhaite louer un piano et pense peut-être l’acheter à terme
– l’organisme de crédit qui va faire au client un crédit correspondant à la durée de la location

En général, les vendeurs de pianos ont la possibilité de proposer eux-mêmes (en accord avec un partenaire financier), ce type de location vente.

Dans une location vente classique, assortie d’une promesse d’achat, le client verse des loyers + une fraction du prix de vente.
À la fin du contrat de location, il reste à payer une petite somme car la période de location a permis au client d’échelonner le paiement.

Dans une location vente classique, accompagnée (noez bien la différence entre les 2) d’une promesse d’achat, le client paie la location et lève ou pas son option d’achat à la fin.

Dans une LOA, on a une période de location accompagnée d’une option d’achat non obligatoire

Ces types de contrats font l’obligation d’informations afin que le client sache bien qu’il n’est que locataire du bien, tant qu’il n’a pas levé l’option d’achat.

S’il n’y a pas achat à la fin, le pianiste doit rendre le piano en bon état. Il faut donc faire attention à bien entretenir le piano.

Par ailleurs, il faut être conscient qu’au final, le prix de la location-vente de piano sera bien plus élevé qu’un achat !