Louer son bien lorsqu’on est propriétaire !

La location d’un bien immobilier est une stratégie d’investissement à long terme rentable pour les propriétaires de logements. Lorsqu’on se lance dans une telle entreprise, il faut savoir qu’il existe différents modes de gestion locative, chacun comportant ses avantages et inconvénients.

 

Déléguer intégralement sa location

Certains propriétaires souhaitent mettre un de leur bien en location car celui-ci ne constitue pas leur logement principal. Pour beaucoup d’entre eux, n’ayant pas de temps à consacrer à un travail de gestion de location, cette mise en location constitue seulement une source complémentaire de revenus ne nécessitant pas un investissement personnel fort. Pour cela, il est possible de déléguer la gestion de la mise en location de son bien à un professionnel (une agence immobilière par exemple). Cela permet de générer des revenus sans se soucier de tout ce qui touche à la location: recherche de locataire, visites du logement, prises de rendez-vous etc… Bien entendu, le professionnel se rémunérera avec une commission sur le loyer, ce qui implique des revenus moindres pour le propriétaire.

Ainsi, ce mode de gestion convient parfaitement aux particuliers souhaitant louer un de leurs biens de manière à générer des revenus (pas forcément très élevés) sans que cela ne se fasse ressentir en termes de quantité de travail et d’investissement personnel.

 

Gérer soi-même son bien mis en location

Pour les propriétaires souhaitant louer leur bien dans une optique d’investissement financier avantageux et très rentable, la meilleure solution consiste à gérer soi-même sa location et à en retirer tous les bénéfices. Cependant, cela peut demander un investissement de temps conséquent et une attention poussée tout au long de la période locative. Pour les particuliers ayant du temps de disponible, ou encore pour ceux souhaitant établir une véritable relation de confiance avec les locataires, cette solution s’avère être la plus intéressante. De plus, pour les propriétaires les moins expérimentés souhaitant malgré tout gérer seuls la mise en location de leur bien immobilier, il existe de nombreuses plateformes en ligne les guidant sur les démarches administratives à suivre par exemple.

Une solution alternative est envisageable, en choisissant de déléguer en partie seulement la gestion locative à un professionnel. Cela se fait assez régulièrement pour la recherche de locataires par exemple, qui est une des étapes la plus chronophage. Certes, l’agence immobilière gérant cette étape sera rémunérée, mais raisonnablement. Cela peut s’avérer très intéressant pour les propriétaires ne disposant pas de beaucoup de temps libre, ou encore pour ceux n’étant pas au fait des évolutions de la législation.

En effet, gérer la location de son bien demande également une attention toute particulière aux différents changements opérés dans la gestion d’une location. Citons notamment la récente loi ALUR qui modifie l’encadrement des loyers et qui impose un nouveau formalisme plus stricte concernant la rédaction des documents officiels (contrat de bail entre autres). De même, la rédaction des états des lieux d’entrée et de sortie s’est vue modifiée. Ainsi, être le propre gestionnaire de la location de son bien immobilier demande de s’informer sur les modifications de la législation.

On peut donc choisir de déléguer l’état des lieux à une agence immobilière, ou bien aller chercher soi-même les informations utiles pour louer correctement, en récupérant par exemple gratuitement des modèles standards d’états des lieux  afin de s’assurer d’être aux normes.

 

Mettre en location son logement demande donc un travail de réflexion sur le temps que l’on souhaite investir dans ce projet, ainsi que sur les revenus escomptés. Pour cela, il est nécessaire de faire le choix d’une gestion totale ou partielle de la location d’un bien, ou de la sous-traitance intégrale de celle-ci.