Location de scooters électriques

Vous en avez marre de faire le métro-boulot-dodo ou de prendre la voiture et de vous retrouver dans des embouteillages à n’en plus finir ? Tentez la location de scooter qui vous amènera à votre destination en 2 fois moins de temps. Deux acteurs sont pour l’instant présents sur le marché parisien : Cityscoot et Coup.

Cityscoot, leader sur le marché parisien

Diplômé de l’Université de Northeastern à Boston, Bertrand Fleurose, fonde Cityscoot en 2014. Fort de son expérience dans l’univers des 2 roues motorisées, il se lance dans la location de scooters électriques.

Son objectif, offrir une alternative à la location de véhicule tout en étant soucieux de l’environnement.

Pour l’instant, on peut dire qu’il a réussi son pari,  il est le leader sur le marché parisien avec plus de 1500 scooters électriques. Il s’était tout de même donné les moyens de son ambition en levant 15 millions d’euros en 2016 ! Il vient d’ailleurs d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 40 millions d’euros en février dernier avec pour partenaire la RATP. Bertrand Fleurose justifie ce partenariat « Nous avons choisi la branche investissement de la RATP plutôt qu’un constructeur automobile. Nous avons plus un ADN de transport public que de mobilité individuelle, nous nous voyons comme une alternative à la voiture ».
L’objectif à court et moyen terme ? Se développer dans 50 villes à travers le monde. Il en profitera aussi pour augmenter sa flotte de véhicules, pour passer de 1500 à 5000 scooters d’ici à la fin de l’année.
Cityscoot en bref :

  • localisation : Paris, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux et Nice (Béta testing)
  • facilité d’utilisation : pas de clés, de cartes ou de bornes, tout se fait sur l’application
  • accessoires : casque sous le siège
  • Assurance : prise en charge par Cityscoot via Allianz, pas de passager autorisé
  • prix : facturation à la minute, 20€ les 100 min si vous achetez le pack à l’avance ou 28 cts la minute.
  • modèle : modèle électrique de catégorie L1e (équivalant à un modèle thermique 50cc) fabriqué par la société allemande Govecs
  • la collecte est le dépôt du scooter : se fait n’ importe où dans la zone Cityscoot sur des emplacements 2 roues.
  • disponibilité : 7/7 de 7h à minuit.
  • Le locataire doit être majeur
  • Pour les novices Cityscoot offre une formation assurée par des professionnels de la conduite en moto-école.
  • autonomie : 50-60 km, présence de capteurs sur les véhicules pour avertir Cityscoot d’une autonomie inférieure à 10 km (recharge durant la nuit)

 

https://www.facebook.com/cityscootparis/videos/1935461063434557/

 

 

Coup le nouveau concurrent de Cityscoot

C’est le célèbre équipementier allemand Bosch qui est derrière ce nouveau concurrent du marché de la location de scooter électrique à Paris. Fort de son succès et de son expérience à Berlin, il se lance à Paris en mai 2017 avec sa flotte de 600 scooters.

Basé sur le même concept que Cityscoot, il se différencie sur les critères suivants :

  • localisation : Paris et Berlin
  • autonomie: 100 km
  • formation offerte à ses usagers 2 à 3 fois par mois.
  • prix : 4 € pour 30 min puis 1€ par tranche de 10 min
  • modèle : modèle EV Smartscooter de l’entreprise taïwanaise Gogoro
  • forfaits disponibles : 25E la journée (7h-19h) et 15E la nuit (19h-7h).
  • disponibilité : 24/24 et 7/7

 

 

 

L’utilisation de l’un ou l’autre de ces acteurs se fera en fonction de votre localisation géographique, de la durée de votre location et de votre confort puisque les modèles ne sont pas les mêmes.

Bien que Cityscoot soit présent sur une zone géographique plus large, il n’en reste pas moins qu’à minuit ou avant 7 heures du matin vous ne pourrez pas circuler avec eux.

En ce qui concerne les utilisateurs Coup et Cityscoot, ils sont ravis de leurs expériences mais déplorent l’impossibilité d’avoir un passager avec eux et un réseau encore très limité.

1 commentaire

  1. Denis Chevaleraud