Eviter les arnaques sur le Bon Coin

Le BonCoin est un site internet  français de vente entre particuliers mais aussi professionnels qui a connu un développement éclair ces cinq dernières années. Sorte de grande brocante sur internet, la plateforme connait désormais un succès fou avec des millions d’annonces en ligne, proposant toute sortes de produits, et même de services . Lors de la période de Noël, le site connaît chaque année une affluence record, avec près de 25 millions d’annonces postées, soit une annonce par famille française. Qui dit gros succès dit tentation pour les escrocs. Bien que sécurisé, le site peut abriter en son sein quelques arnaques qui sont repérable si l’on y fait bien attention.

Petite liste des arnaques connues sur Le Bon Coin .. et comment les éviter.

  • « L’erreur de montant »

Cette arnaque concerne le propriétaire qui met un bien en vente sur le bon coin. Dans ce cas-là, dans une situation de location de vacances ou de villas, des faux vacanciers vont demander la réservation du logement en proposant d’effectuer un virement regroupant la totalité des frais de location. Jusque-là, rien d’anormal vous nous direz, sauf qu’ils vont volontairement réaliser au propriétaire de l’annonce un  virement trop élevé.  Le propriétaire va alors les contacter pour signaler cette erreur pour ainsi la réparer, et même si il ne le fait pas, les escrocs peuvent demander la restitution du trop-perçu dans les 24h. L’arnaque réside ici : ce que la plupart des propriétaires ne sauront pas, c’est  que les délais de rétractation des virements internationaux sont plus longs que ceux des virements domestiques. Les faux locataires rétractent tout simplement leurs virements d’origine qui est alors retiré du compte du propriétaire, qui aura alors payé de sa propre poche « l’erreur » d’origine des malfrats, le virement  ne pouvant être annulé.

  • L’arnaque PayPal

Vous avez mis en vente un produit dont vous voulez vous débarrasser.  Un intéressé vous contacte, mais exige de réaliser un paiement via la plateforme PayPal. Cette plateforme est bien entendue sécurisée, et accepte de rembourser en cas de litige. Il faut bien savoir que ce site de paiement en ligne n’envoie aucun mail avec d’autre adresse que xx@paypal.com ou encorexx@paypal.fr .  Comment l’arnaque se déroule ? L’arnaqueur vous affirme qu’il faut répondre à un soi-disant mail de PayPal, qui indique que votre compte sera crédité « dès que le produit sera envoyé ». Bien entendu, si vous envoyez le colis à cette personne, votre compte ne sera pas crédité. Ce mail est bien évidemment faux et l’arnaqueur se retrouvera alors avec son bien sans avoir eu quelque chose à payer.  Faites donc bien attention à l’url du site ou se déroule le paiement.

  • L’arnaque nommée la « nigériane »

Arnaque très courante sur le bon coin, cette escroquerie consiste à prétendre louer ou vendre différents biens, des jeux vidéo, des logements ou autre par exemple. Souvent basés en Afrique mais également dans d’autres pays étrangers, les arnaqueurs demandent à l’intéressé de verser le paiement sur un compte français, pour le mettre en confiance et ainsi ne pas éveiller de soupçons. Une fois le paiement effectué, l’escroc transfère les fonds sur son compte à l’étranger, prélevant ainsi une commission. Le produit n’arrive alors pas à destination.

Il faut donc bien veiller à la fiabilité de l’offre et essayer de prendre contact vocalement avec le vendeur, surveiller l’orthographe de ses annonces ou encore la note de celui-ci, et les commentaires sur sa page personnelle.

  • Le mandat anonyme

Bien qu’elle soit facilement détectable si l’on est informé sur le sujet, cette escroquerie touche encore de nombreuses personnes. L’arnaqueur poste une annonce pour vendre un bien et demande d’être payé via Western Union ou autre système d’envoi d’argent anonyme.  Même s’il  indique dans la description du produit qu’il retira l’argent uniquement dès qu’il aura remis le paquet à son acheteur, l’escroc se ruera bien évidemment vers la borne retirer son mandat sans envoyer le produit. Ces arnaqueurs se situent généralement à l’étranger, ce qui rend difficile leur recherche. Pour éviter cette arnaque pourtant grosse comme un camion, bannissez les annonces ou le vendeur accepte uniquement le paiement par Western Union ou autre système et vérifiez attentivement les fautes d’orthographes.

  • Le paquet scellé.

Cette arnaque se déroule lors d’un paiement en liquide en face à face et touche des centaines de personnes encore aujourd’hui.  Elle touche principalement les produits multimédias (téléphones, ordinateurs, tablettes, jeux vidéo…).  L’acheteur est intéressé par un produit neuf et donc emballé, à prix cassé, qui défie la concurrence.  Le vendeur prend rendez-vous avec lui et présente le produit qui est toujours scellé, car prétendu neuf.  Il affirme que si l’acheteur ouvre le paquet et l’emballage, il sera dur pour lui de pouvoir le revendre. L’acheteur, s’il fait confiance et donne les sous en échange sans ouvrir préalablement le paquet pour voir l’état du produit prend le risque de se retrouver avec un produit factice ou abimé, ou encore un leste. Le vendeur, s’il arnaque, sera déjà parti (en courant la plupart du temps) quand vous vous seriez rendu compte de l’entourloupe.  Vérifiez donc bien l’état de produit avant de donner l’argent au vendeur, et s’il refuse de vous laisser l’opportunité de le faire, méfiez-vous et annulez la vente.