Comment louer un scooter à Paris ?

Vous en avez marre des embouteillages dans les rues de Paris ou de conduire simplement votre voiture dans la ville ?
Vous avez donc décidé de louer un scooter car c’est bien plus pratique.


Avant de chercher une agence de location, il faut être bien renseigné. Petite liste des différents éléments à connaître avant de louer un scooter.

Quels documents sont nécessaires pour une location scooter ?

Afin de vous louer un scooter, les agences de location auront besoin :

– Que vous soyez âgé d’au moins 20 ans
– D’une carte d’identité ou d’un passeport
– D’une facture EDF (ou autre justificatif de domicile)
– D’un permis de conduire (permis B) avec une spécificité pour la location d’un 50cc : dans certaines agences il n’y a pas besoin de permis de conduire pour si vous êtes majeur (D’autres imposent aux clients qui ont moins d’un certain âge de justifier d’un permis de conduire ou d’un permis spécial (BSR, AM))
– D’Espèces ou carte bancaire pour effectuer le paiement
– D’Un chèque pour la caution

Comment sont calculés les tarifs de location de scooter ?

Les tarifs sont calculés en forfaits horaires ou journaliers. C’est à dire que vous aller payer la location du scooter en fonction du nombre de jours ou vous l’utilisez. Sachez qu’il est plus avantageux de louer un scooter à la semaine que jour par jour. Pour une journée de location, vous en aurez en moyenne pour 40 euros. Certaines agences vont jusqu’à louer des véhicules à l’année.
De plus, le prix des forfaits varie en fonction du type de scooter que vous prenez. Si vous louez un petit 50cc, cela vous reviendra bien moins cher qu’un 125. Adaptez donc le choix du véhicule à vos besoin et à votre plaisir également.

Quels frais vont s’ajouter aux tarifs de la location d’un scooter ?

A ces tarifs se rajoutent des frais supplémentaires :

– Les frais d’essence et d’huile sont pris en charge par l’utilisateur. Les agences ne payent pas ces ressources.
– Il n’y a pas de frais d’assurance supplémentaire car ils sont compris dans le tarif de location.
– Vous pouvez néanmoins souscrire à des options de garanties si vous les trouvez nécessaires ou avantageuses.

Y’a-t-il une alternative aux agences de locations traditionnelles de scooter ?

Plusieurs alternatives aux agences de locations automobiles se développent aujourd’hui et commencent à les concurrencer.
Tout d’abord, notre site e-loue.com propose dans son catalogue de location un large choix de scooter proposés par des utilisateurs fiables, vérifiés par nos soins. Vous pourrez y trouver le véhicule qu’il vous faut près de chez vous.

Une autre alternative est la plateforme Cityscoot : un système de location de scooter électrique qui fonctionne comme les velib’ et autolib’. Des parkings spéciaux sont mis en place dans la ville de Paris, où des scooter électriques sont garés en libre service. Pour les louer il suffit simplement de les réserver sur l’application Cityscoot, et d’aller le débloquer à sa borne. Les tarifs se font au temps, à la minute où le scooter est en utilisation.

Voir aussi l’offre spéciale de location de scooter !