Cityscoot: 40 millions pour ses scooters électriques en libre-service

La société Cityscoot , qui propose des scooters électriques en libre-service, vient de lever 40 millions d’euros pour se déployer dans des villes européennes.

La RATP, qui peine à financer la mise à niveau de son réseau en Ile de France, a participé au tour de table ?!?

InVenture Partners , la Caisse des dépôts et consignation (CDC) et le spécialiste de la location longue durée Leaseplan, déjà actionnaires, ont aussi participé à l’opération.

Cityscoot veut proposer 5000 scooters à la location fin 2018 avec 1000 de plus dans Paris (il y en a actuellement 1600 dans Paris et 4 villes de l’Ouest parisien) et le reste en Italie, Suisse et en France (il y en a déjà 500 à Nice).

Cityscoot dit avoir environ 70.000 clients, dont 40 % roulent chaque mois.

Il y aurait eu en 2017 1,5 million de trajets dont une majorité pour aller au travail ou à son domicile.

Pour être rentable, un scooter doit faire 4 ou 5 trajets par jour. Selon les dirigeants de Cityscoot, ce point serait atteint (Bolloré et ses Bluecars devraient demander des cours :-))

Cityscoot a 2 concurrents qui vont se développer en France prochainement, Coup (de Bosch) et  eCooltra, une société espagnole.

Il serait aussi intéressant de savoir comment Cityscoot échappe au vandalisme qui a semble-t-il tué dans l’oeuf l’offre naissante de location de vélos sans bornes (voir  Vidéo des vélos Gobee bike vandalisés  ).