Bien nettoyer votre vélo après l’avoir loué

Un vélo est un engin qui peut attraper des saletés très rapidement à cause des intempéries ou de la poussière, cela affecte ses composants et sa mécanique qui peuvent alors s’enrayer, rouiller facilement et ne plus fonctionner correctement.

Si vous mettez en location un vélo, il faut veiller à l’entretenir après chaque location pour qu’il reste en bon état et justifie son prix.

Si vous louez un vélo, nettoyez le quand même un minimum en le rendant, par correction et pour avoir une bonne note de loueur ? 🙂

 

1) Le matériel dont vous aurez besoin pour nettoyer facilement un vélo

Pour bien nettoyer le vélo que vous avez loué, un petit matériel est nécessaire. Vous aurez besoin d’un chiffon, d’une éponge, d’un peu d’eau pour un nettoyage minimum.

Pour aller plus loin et dégraisser, il vous fait une brosse spécialisée, de produits nettoyants, de lubrifiant vélo, d’un dégraissant, de l’huile pour chaîne, ainsi que de la graisse, et si vous voulez, un peu de produit de vaisselle. N’optez pas pour le lavage « auto » haute-pression, parce que l’eau pourrait rentrer dans les roulements et les endommager.

Les grandes surfaces vendent des kits de nettoyage de vélo.

2)nettoyage simple

Passez le chiffon sur e cadre du vélo, les interstices des rayons, les garde-boues. Sur les pignons et les plateaux,, enlevez la graisse avec une petite brosse. Vous pouvez utiliser une vieille brosse à dents ou, si il y a de la graisse compacte un cure-dents ou un petit bâton.

3) Le nettoyage complet

Après avoir bien fixé le vélo  et séparé ses éléments (donc enlevé les roues…) pour faciliter la procédure, commencez par rincer avec une solution et un chiffon pour enlever les poussières, et afin de rendre toutes les pièces visibles.

Surtout, ensuite, séchez bien toutes les pièces.

Procédez ensuite au dégraissage de la chaîne à l’aide d’un dégraissant spécial. La façon la plus simple de faire est de vaporiser le dégraissant sur la cassette, les pignons, les plateaux, tout en changeant les vitesses.

Ensuite, il faut lubrifier mais ne faites pas l’erreur classique de trop en mettre.

4) Pour les autres éléments du vélo, à nettoyer à fond au moins une fois par trimestre

D’autres composants du vélo loué tels que les freins, les câbles et les gaines, le dérailleur doivent être nettoyés minutieusement, en suivant ces instructions.

Les câbles et les freins:

Les câbles et les freins doivent être nettoyés à l’aide d’un lubrifiant non siliconé, de préférence un lubrifiant bio pour vélo.

Les gaines:

Les gaines doivent être nettoyées avec une petite goutte d’huile.

Les dérailleurs:

Pour les dérailleurs, tachez de nettoyer avec du lubrifiant, bien comme il faut les articulations et les ressorts sans en mettre trop pour ne pas les endommager.

5) Et les vélos électriques ?

Le problème du vélo électrique est sa batterie. L’eau est son ennemi donc le meilleur moyen de nettoyer un vélo électrique est de le nettoyer sans eau. Evidemment, c’est un problème quand il s’agit d’un VTT électrique qui revient d’une grosse randonnée bien boueuse ou sous la pluie. Il faut attendre que ça sèche, ce qui d’ailleurs, si le vélo est nettoyé régulièrement, permet de le nettoyer plus facilement.

Les nouveaux vélos électriques ont une batterie très protégée mais faites quand même attention ! De nombreux propriétaires de vélos électriques ou de quad ont détruit ceux-ci en les nettoyant à l’eau.