2019: augmentation la taxe de séjour sur les hébergements « non classés » de type Airbnb

En 2019, Airbnb et les plate-formes comparables proposeront des locations plus chères qu’actuellement.

En effet, l’Assemblée Nationale a décidé d’augmenter la taxe de séjour sur les hébergements « non classés », du type Airbnb, à partir de 2019.

Ceci est la conséquence d’un amendement au second projet de loi de finances rectificative 2017 et les députés permettent ainsi aux collectivités de fixer la taxe de séjour entre 1 et 5% du tarif du coût hors taxe de la nuitée par personne.

Cette mesure, concerne les meublés « non classés », donc ceux qui sont mis en location par les plateformes de réservation en ligne comme Airbnb.

La collecte de la taxe de séjour sera à la charge des « professionnels qui assurent par voie électronique un service de réservation ou de location ou de mise en relation en vue de la location d’hébergements ».