Qu’est-ce que l’économie collaborative ?

« Economie collaborative » est une expression née et utilisée avec l’essor d’Internet quand les réseaux informatiques ont permis de pouvoir faire fonctionner des plateformes d’échange et de mutualisation de services.

L’économie collaborative a pour objet de produire de la valeur en commun et de mutualiser des biens, des espaces et des outils en favorisant leur usage plutôt que leur possession.

Le terme d’économie collaborative a été mis en avant dans un livre de Rachel Botsman et Roo Rogers.

On considère qu’il englobe la consommation collaborative (AMAP, couchsurfing, covoiturage etc.), les modes de vie collaboratifs (coworking, colocation, habitat collectif), la finance collaborative (crowdfunding, prêt d’argent de pair à pair, monnaies alternatives), la production contributive (fabrication numérique, DIY, Fablabs, imprimantes 3D, maker space) et la culture libre.

Economiquement, l’économie collaborative est soit une économie du partage, une économie circulaire, une économie des solutions, une économie en pair à pair Peer2Peer selon les sortes de services et de biens concernés.

L’économie collaborative va souvent de pair avec une méfiance et une sorte de lutte contre l’économie, la distribution et la production classiques.

L’économie collaborative est aussi boostée par le fait que beaucoup de ses acteurs ne dépendent pas d’un territoire et échappent ainsi à l’impôt habituel qui touche un marchand classique.

Alors que certaines plateformes collaboratives tendent vraiment à développer le partage, d’autres ont pour principal but de faire des bénéfices en profitant du vide juridique.