Le blog de e-loue

Objet insolite de la semaine: retour vers le passé

Commençons la semaine dans la bonne humeur, avec la location insolite du moment. Et pour le coup, je suis sûr que vous n’avez jamais vu personne porter cet objet pour faire ses courses ou son jogging. Les seules fois où vous auriez pu voir cet objet en fait, c’est dans un musée, un vieux château fort ou encore un spectacle médiéval. Avec tous ces indices, vous devriez avoir une petite idée en tête.

Et bien oui, le prix de l’objet insolite de la semaine revient à…l’armure de chevalier! Vous avez des comptes à régler avec vos voisins? Votre boss vous surcharge de travail alors qu’il y a 3 jours vous étiez encore à la plage? Pas de problèmes, aucun risque que l’on vous embête avec ça sur le dos. Et puis quel garçon n’a pas rêvé de se battre à l’épée sur son destrier quand il était petit?

Une armure est un équipement corporel défensif, utilisé durant les batailles pour protéger le corps dans sa plus grande partie des coups de l’ennemi. Deux aspects primordiaux et antithétiques quant à la défense du porteur de l’armure président à sa conception : sont à la fois recherchées une grande mobilité (ce qui pousserait à alléger l’armure) et une grande protection (ce qui pousserait à alourdir l’armure). Chaque modèle insiste sur l’un de ces deux aspects de la protection individuelle, ce qui n’exclut pas des tentatives de compromis.

Les armures ont évolué avec les techniques, notamment celles liées à la métallurgie. Elles sont ainsi devenues de plus en plus complexes au cours de l’histoire, pour recouvrir tout le corps de plaques de métal à la fin du Moyen Âge. Mais la généralisation des armes à feu les rendit obsolètes. En Europe, la Renaissance les réserva à la parade et aux tournois, à part le plastron des cuirassiers et le casque.

Le prolongement moderne des armures se trouve dans les gilets pare-balles et les équipements de la police anti-émeute, et des démineurs. Les blouses de protection peuvent aussi être considérées comme une sorte d’armure (on cherche à éviter un contact avec le danger). Les armures ont complètement disparu de notre univers quotidien. Jusqu’à une époque récente il en est pourtant resté un vestige inattendu. Lorsque deux chevaliers se rencontraient ils prouvaient leur confiance mutuelle en enlevant leurs heaumes. Cette pratique de bienséance s’est prolongée pendant des siècles. La politesse a voulu qu’on se découvre dans une rencontre. Et pour ceux qui portent encore des chapeaux de nos jours, elle leur fait un devoir de « lever le chapeau » quand ils saluent quelqu’un et de ne pas rester la tête coiffée quand ils sont en société. Elles sont également toujours utilisées(dans une version allégée) dans les sports d’escrime.

Alors, cap d’aller à la plage en armure?

Rechercher dans le blog