Le blog de e-loue

Salon du Bourget 2013

La 50ème édition du salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget (ou plus simplement salon du Bourget pour les intimes) a lieu cette semaine, du 17 au 23 juin plus exactement. Dans un premier temps consacré aux professionnels de l’aviation, le salon ouvre ses portes au Grand Public aujourd’hui, jusqu’à dimanche 23 juin.


Crée en 1909, le salon du Bourget est un événement majeur (on peut même dire le plus important) dans le domaine de l’aéronautique. Les constructeurs aéronautiques y vendent leurs appareils aux compagnies, et présentent leurs avions aux particuliers, qui peuvent parfois même les visiter. C’est aussi l’occasion pour les pilotes de se donner en spectacle lors de démonstrations aériennes qui plaisent au public. Petit résumé de ce qui s’est passé cette semaine au salon, ainsi que du programme de ce week-end…

Quelques chiffres :

En 2013, le salon du Bourget c’est :


A savoir qu’en 2011, il y a eu 2113 exposants, 150 aéronefs exposés et également 350 000 visiteurs présents, ce qui montre que le salon a toujours autant de succès !

 

Les inventions/innovations présentées :

Tout au long de la semaine, nous avons pu découvrir les innovations et inventions qui révolutionneront le monde de l’aviation dans les années à venir. Nous allons voir les principales nouveautés :

L’Electric Green Taxiing System (EGTS) : Déjà présenté au salon de l’aéronautique de Farnborough (Angleterre) en 2012, ce système de tractage automatique d’avions, développé par Safran, est le plus prometteur. Il permettrait à l’avion de se déplacer de façon électrique sur les pistes de décollage et ainsi d’économiser 4% de carburant par avion et par vol, ce qui représente entre 150 000 et 300 000$ d’économie par avion par an ! En plus de cela, le décollage serait plus agréable grâce à l’absence de bruit. Le système a fait sa première démonstration publique cette semaine.
Actuellement, 50 compagnies se sont montrées intéressées par ce système. L’entreprise aurait investi 35 millions de dollars en 3 ans pour que leur bébé fonctionne, et elle se dit prête à installer le système sur 80% des avions entre 2016 et 2030 !

Avionic 2020 : Ici, l’invention est concentrée sur l’intérieur des appareils et plus précisément des cockpits. En fait, c’est même tout le cockpit qui a été réinventé par la firme Thales : écrans plats et tactiles (à l’image des Smartphones les plus perfectionnés), système de sécurité renforcé, connexion internet sécurisée qui permettra au pilote de consulter la météo et les trajets les plus économiques (et donc écologiques)… Le cockpit sera disponible dans une version « avion », une version « hélicoptère » et pourra même être utilisé dans les avions de combat ! Thales se dit prêt à commercialiser son invention d’ici 5 ans.


Les drones
: Secteur en plein expansion, les drones ont été les véritables stars du salon. C’est un engin piloté à distance, qui peut être utile au combat (surveillance, espionnage, voire même bombardement), aux organisations humanitaires (livraison de nourriture ou de médicaments dans des zones difficiles d’accès après une catastrophe naturelle par exemple), à certains métiers (comme les agences de presse, qui peuvent filmer des manifestations avec le drone) ou encore aux particuliers qui veulent s’amuser. Pas de doutes possibles, ce marché va attirer de nombreuses compagnies/investisseurs !


La bataille Airbus vs Boeing :

Les 2 principaux constructeurs aéronautiques Airbus (Europe) et Boeing (Etats-Unis) se sont livrés une véritable guerre des ventes durant cette semaine. Éternels concurrents, ils ont tous les deux réalisés de très bons chiffres de ventes à l’occasion de ce salon du Bourget, leur but étant de faire le meilleur résultat.

On a donc 241 commandes fermes pour Airbus (ce qui représente 39,3 milliards d’euros) et 302 commandes fermes pour Boeing (environ 38 milliards d’euros). Si on compte les intentions d’achat en plus, Airbus passe ainsi à 466 commandes (représentant environ 68,7 milliard d’euros) et Boeing arrive à un total de 442 commandes (environ 66,4 milliards d’euros)

Airbus bat donc Boeing de très peu, et peut d’ores et déjà remercier son Airbus A350, qui a beaucoup fait parler de lui dernièrement.

 

Ce qu’il y aura à voir ce week-end :

Jusqu’ici absent du salon, l’A350 fera une brève apparition aujourd’hui à l’occasion de la venue du président de la République Française, François Hollande. L’avion a effectué son premier vol d’essai vendredi dernier, au-dessus de l’aéroport Toulouse-Blagnac, et Airbus a déjà vendu 25 exemplaires de l’appareil (ce qui lui rapporte environ 5,4 milliards d’euros). L’A350 permettra entre autres à la firme européenne de concurrencer Boeing sur les vols long-courriers.

De nombreux avions et hélicoptères seront présents sur le tarmac. Vous pourrez ainsi admirer un Rafale, un Tigre, un Sukhoi, un Mirage…

Vous pourrez également visiter l’intérieur du Concorde, l’intérieur d’un Boeing, le musée de l’Air et de l’Espace (et voir ainsi une réplique de Spoutnik et des avions des guerres mondiales), et aller au planétarium ! Enfin, des simulateurs seront normalement ouverts au public, afin de vivre l’expérience du pilotage d’un avion/hélicoptère.

Enfin, il y aura comme d’habitude des démonstrations aériennes. Cette année, assistez au vol d’un A380, d’un Rafale, d’un Sukhoi Su35, d’un A400M (en photo ci-dessous), d’un Boeing 787, et d’autres encore. Niveau hélicoptère, vous pourrez avoir la chance de voir par exemple un Tigre et un Alligator.

Et ne loupez pas le défilé de la patrouille de France ! Je vous dévoile un extrait de 2011 pour vous donner envie :

 

Pour réserver votre billet, cela se passe ici !

L’équipe e-loue vous souhaite une bonne fin de semaine, ainsi qu’un très bon week-end !

Rechercher dans le blog