3 actions de communication contre le réchauffement climatique

Aujourd’hui nous allons voir 3 actions de communication assez originales visant à combattre (ou au moins inciter à combattre) le réchauffement climatique. Que ce soit pour les petits ou pour les grands, tout le monde est concerné !


Tout le monde est au courant de ce qu’est le réchauffement climatique. Entre les Organisations Non Gouvernementales qui militent pour préserver notre planète et les lois sur l’environnement tout est mis en œuvre pour faire prendre conscience aux gens du danger qui menace notre planète. Face à cela, certaines marques ou organisations ont choisi de changer de méthode de communication. Exit les campagnes chocs et manifestations publiques, on sensibilise maintenant grâce à d’autres moyens :

1. Le jeu social « All for bear »

WWF a indiqué que l’année 2013 serait l’année internationale de l’ours polaire. En effet, la conséquence directe du réchauffement climatique est la fonte des glaces. Cela cause dans un premier temps une montée du niveau de la mer (et donc peut mettre en péril à long terme les villes côtières), mais aussi un risque pour certaines espèces animales qui ont besoin de cette glace, comme l’ours blanc. Cette espèce est considérée comme étant en danger, qui ne compterait plus qu’entre 20 000 et 25 000 individus. Et d’ici 2050, l’espèce pourrait perdre 75% de sa population.


Du coup, WWF (World Wide Fund for Nature) Russia a voulu profiter de la viralité des réseaux sociaux pour communiquer sur le sujet. L’organisation a créé un jeu, « All for Bear », dont le principe est simple : les utilisateurs doivent contribuer, dans le jeu, à agrandir la superficie de la banquise (en tweetant ou en postant un commentaire Facebook) et adopter un ours qui portera notre nom pour la repeupler (en faisant un don a WWF).
Alors c’est sûr, cela ne change pas directement la situation de l’Arctique, mais c’est un bon moyen de communiquer sur le sujet, et de récolter par la même occasion des fonds qui pourront aider l’organisation.

2. Le préservatif fluorescent

Dans cette campagne, ce sont les adultes qui sont ciblés. Depuis 2008, la population est invitée à couper en même temps son électricité pendant 1 heure le dernier samedi du mois de mars. Cet événement, baptisé « Earth Hour », est organisé par la WWF. Et cette année, l’agence de communication Leo Burnett a fait la promotion de Evènement en distribuant dans les boîtes de nuit et universités de Sao Paulo des préservatifs fluorescents ! L’idée : profiter de cette heure sans électricité pour vous « amuser », sans avoir besoin d’électricité pour la lumière (fournie par le préservatif) ! L’idée est originale, et a certainement inciter certain à couper en effet la lumière pendant une heure…

3. Le jeu de société qui fond !

Enfin, celle-ci est destinée aux enfants. Le magazine allemand pour enfant GEOlino a voulu montrer aux enfants les risques du réchauffement climatique. Le but est de sensibiliser les plus jeunes afin qu’ils connaissent le problème et agissent plus tard. Et pour cela, ils ont créé un jeu de société assez ludique. Le jeu comprend un « bac a glaçon », qui permettra de reconstituer une banquise sur le plateau du jeu, et l’objectif est de faire arriver une famille d’ours polaire au centre de la banquise, avant la fonte de ces glaçons. Si la banquise fond avant, alors l’ours tombe à l’eau et est « disqualifié ». Une jolie façon de faire comprendre aux enfants l’enjeu du réchauffement climatique pour certaines espèces.

 

Du coup, on peut en prendre de la graine et se mettre à faire des éco-gestes ! Le site ConsoGlobe a mis en ligne un compteur sur ce réchauffement climatique.
E-loue.com est engagé dans l’écologie et le développement durable, en incitant à la consommation collaborative (on achète un produit pour plusieurs, cela représente ainsi moins de déchet à la finalité).
Vous pouvez également donc retrouver sur le site des vélos à louer, ou encore des scooters, plus sains que la voiture !