Le blog de e-loue

La fin du monde pour 2100 ?

Depuis quelques semaines, une vingtaine de chercheurs scientifiques prédisent la fin de la planète pour 2100. La cause ? la dégradation irréversible des changements climatiques cumulée à une perte de plus en plus importante de la biodiversité.

Selon ces scientifiques internationaux, la moitié des climats que nous connaissons aujourd’hui serait remplacée par des conditions climatiques inconnues à ce jour.  Ce bouleversement brutal empêcherait les eco-systèmes ainsi que la biodiversité de s’adapter entraînant des conséquences irréversibles sur notre planète.

Depuis sa création, la Terre a toujours connu des modifications brutales de son environnement: il y a 540 millions d’années, l’explosion cambrienne qui a entraînée une grande diversification de l’espèce animale, en est un exemple. Cependant, si ces changements ont toujours eu des causes naturelles, les bouleversements auxquels la Terre pourrait être soumise d’ici une centaine d’années, sont essentiellement expliqués par l’activité humaine. Aujourd’hui, 43% des ressources naturelles sont utilisées par les hommes alors que les scientifiques estiment que le « seuil critique » est de 50% des ressources terrestres.

Cette étude publiée dans la revue américaine Nature est toutefois analysée avec prudence par certains scientifiques dont Brad Cardinal. Pour ce biologiste à l’université du Michigan, il faut rester prudent concernant l’idée selon laquelle « la Terre n’atteindrait pas le XXII siècle ».  En effet, bien que les hommes devront s’adapter à la détérioration des conditions de vie, notre chère planète bleue ne devrait pas disparaître avant 4 milliards d’années.

Pour anticiper ces changements, il devient donc urgent de prendre des mesures comme la diminution de consommation des matières premières ou la régulation de la croissance démographique mondiale.

 

(source: le Monde blog)

Rechercher dans le blog