La dernière tortue géante s’est éteinte (R.I.P Georges)


« Lonesome Georges » que l’on peut traduire par « Georges le solitaire » était bien nommé puisqu’il était le dernier spécimen de l’espèce des tortues géantes des Iles Galápagos. Le centenaire s’est éteint hier dans le parc national des Galápagos et a été retrouvé étendu sur le sol en direction de son point d’eau.

La tortue avait été trouvée en 1972 par un naturaliste hongrois. Rapidement identifiée, la tortue était connue comme étant l’animal le plus rare du monde. Les quelques tentatives de reproduction ont toutes échouées, laissant Georges seul jusqu’à la fin.

D’après Slate, les tortues géantes des Galápagos peuvent vivre jusqu’à 200 ans et ont permis à Charles Darwin de développer la théorie de l’évolution. Une autopsie de Georges aura lieu dans les prochains jours pour déterminer les causes de la mort de la tortue solitaire.