Candidat 37 : Voyage, Voyage…plus loin que la nuit et le jour…

Desireless (en français : « sans désir ») nous transporte dans une musique entrainante au refrain mélodieux. Au contraire, les voyages : un réel désir, une passion que de nombreux français s’approprient. Désormais, capable de couper les ponts de leur famille, leur amis, leur patrie, leur habitudes pour un autre monde.

L’Australie était pour moi une expérience inouïe. Voyageur dans l’âme, une année complète en Océanie m’a ouvert davantage les yeux sur le monde, sa culture, ses habitants, ses modes de vie et leur business respectifs. Ayant bourlingué dans 5 des 6 continents, les différences des cultures, l’immensité de la nature, rend l’Homme si petit, si insignifiant…

L’Australie possède une faune et une flore exceptionnelle. Les animaux les plus atypiques (koalas, kangourous, émeus…) et les plus dangereux au monde y sont présent. Une île continente coupée du monde. Seule, à l’écart du monde extérieur, elle est pourtant riche économiquement, culturellement, historiquement et a pourtant su s’imprégner de toutes les cultures du monde. Melbourne est depuis peu de temps, élue la ville la plus agréable du monde et témoigne de la qualité de vie en Océanie. Beaucoup de nationalités différentes sont représentées, les baroudeurs affluent en masse chaque année et les auberges de jeunesses ne désemplissent pas. Un réel commerce existe autour du voyageur en sac à dos (appelé Backpacker)

Une expérience unique à arpenter les routes ennuyantes du pays avec plus de 30000kms au compteur. La Gold Coast (cote est australienne), les grandes villes telles ques Sydney ou Brisbane, les petites bourgades de surf (Byron Bay, Surfer Paradise), pour ensuite atteindre la célèbre Grande Barrière de Corail où une petite plongée à tuba s’impose. La Barrière rappelle qu’il existe un autre monde sous la mer. Des couleurs chatoyantes, magnifique qui risquent de s’éteindre d’ici quelques années. Un héritage fortement protégé. La côte ouest est plutôt très sauvage, désertique et aride. L’aventure en Van est la plus adaptée pour contempler ces paysages époustouflants. L’eau des côtes est magnifique. Une des plages se nomme Turquoise Bay, inutile donc de vous décrire la couleur et la qualité de l’eau…Passage obligé au cœur du pays, avec le lieu incontournable de l’histoire du pays (Ayers Rock), sur l’emblème des Aborigènes. Véritable australiens, leur passé est vraiment douloureux et sombre. Aujourd’hui, précaire, leur avenir semble difficile dans une société de consommation où ils ne trouveront jamais leur place. Malgré ce passé fragile, encore tabou, l’Australie (dont la Tasmanie) offrent des paysages majestueux, désertique qui apporte une sensation de liberté totale.

Le retour à la source, au pays est une étape incroyable et inimaginable dans une telle expérience. Il ne se passe pas un jour sans que je pense à périple même 9 mois après…

Ecrit par @David Ma pour e-loue