Candidat 21 : La Fnac et My Major Company s’unissent pour la création musicale

Cette semaine, l’actualité culturelle a été marquée par l’accord conclu entre le disquaire leader en France et l’initiateur du crowdfunding français.

Depuis Lundi 17 octobre, la Fnac propose sur son site internet une nouvelle rubrique visant à inciter le financement de jeunes artistes via My Major Company.  Une mise en avant mensuelle où l’internaute peut découvrir un nouveau talent et participer au financement de son futur album.

L’acteur majeur de la culture en France prend à cœur son rôle de prescripteurs et tente de venir en aide à l’industrie musicale. Grâce à ce partenariat, la Fnac met un pied dans les réseaux communautaires.

Depuis 2007, My Major Company propose aux internautes de découvrir de jeunes talents de la musique et de devenir producteurs, en participant au financement de leur album. Une fois la somme de 100 000€ récoltée, l’album est produit et chaque internaute/producteur recevra son pourcentage sur les ventes physiques et digitales.  L’exemple le plus connu du grand public reste aujourd’hui Grégoire, mais ce n’est, pourtant, pas le seul.  C’est pour pallier à ce manque d’audience de la plateforme que My Major Company a décidé de s’allier à la Fnac.

 

La jeune entreprise souhaite mettre en lumière les nombreux talents, encore méconnus du grand public présent sur la plateforme, mais aussi inciter les internautes du site internet www.fnac.com à financer les artistes en devenir.

Soucieuse de soutenir et inciter la création musicale, la Fnac apporte sa notoriété et son image d’agitateur culturel au service de la musique.  Reste à savoir si les internautes de la Fnac sont prêts à devenir non plus seulement des clients mais aussi des producteurs…

Ecrit par @Déborah Benmouha pour e-loue