Le blog de e-loue

C’est les vacances, quelques conseils pour vos locations saisonnières

Chambres meublées, appartements, maisons individuelles, bungalows, caravanes, mobil homes.…Ces locations sont régies selon la volonté des parties, aussi il est recommandé d’utiliser le contrat de location que nous mettons à votre disposition. Il précise la durée, le montant du loyer et des charges, de la location et les obligations respectives du locataire et du propriétaire, conformément au descriptif de l’annonce.

L’état descriptif
Toute location saisonnière en meublé, doit, préalablement à sa conclusion, faire l’objet de la remise d’un état précisant la description des lieux loués, leur situation dans la localité, les conditions de la location. L’idéal est que le propriétaire fournisse un plan détaillé des lieux et donne le maximum de précisions telles que : les possibilités de couchage pièce par pièce, les éléments de confort (cuisine, sanitaires), l’orientation du logement en matière d’ensoleillement, les possibilités de parking, l’environnement immédiat, la distance du logement par rapport à la plage ou encore aux commerces.

Récupérer le montant de la caution
Dès votre arrivée, le propriétaire vous aura sans doute demandé une caution. Elle vous sera restituée à la fin du séjour, après inventaire et examen de l’état des lieux. La caution ne pourra excéder 20% du prix de la location.

Le locataire doit-il s’assurer ?
L’assurance n’est pas obligatoire pour le locataire, mais elle peut être utile car il est responsable des dommages survenus, à cause de sa négligence, au local qui lui est confié, ainsi qu’en cas d’incendie.
Quatre solutions sont possibles :
– la police souscrite par le locataire pour sa résidence principale comporte une clause
« villégiature » et « mobilier hors domicile »,
– l’assurance domicile personnelle ne garantit pas les locations de vacances : il est
possible de demander une extension,
– le locataire n’a pas d’assurance : il peut en souscrire une pour la durée de son séjour,
– le propriétaire est assuré et son contrat prévoit que l’assureur renonce à user de son droit de recours contre le locataire : il est inutile de faire un autre contrat.

Nous avons plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances.

Rechercher dans le blog